Sélectionner une page
Suivi des activités de pêche

Suivi des activités de pêche

L’activité de pêche dans la baie de Saint-Brieuc représente une part importante de l’économie locale. L’objectif du suivi des activités de pêche est d’évaluer l’évolution de la flotte de pêche et des pratiques de pêches, d’un point de vue économique, afin de déterminer l’incidence du parc éolien sur cette activité.
Une étude similaire portant sur les activités de pêche à proximité de la zone d’implantation a été menée en 2013 dans le cadre du projet d’Ailes Marines.

Photomontage après construction

Photomontage après construction

L’objectif de cette mesure est de valider que les photomontages présentés dans le cadre de l’étude d’impact étaient représentatifs de la réalité une fois le parc installé
Des photographies seront prises aux lieux sélectionnés pour la réalisation des photomontages dans le cadre du projet. Tout comme lors de la réalisation des photomontages, pour plusieurs points de vue, des variantes seront réalisées :

Suivi des chiroptères en phase d’exploitation

Suivi des chiroptères en phase d’exploitation

En phase d’exploitation, 8 éoliennes seront équipées en stations d’enregistrements acoustiques (ultrasons) de manière à évaluer et caractériser l’activité des chiroptères en migration dans la zone du parc.
Ce suivi a, entre autres, pour objectif de renseigner sur la présence de la Pipistrelle de Nathusius en migration dans le parc éolien en mer. Cette dernière ayant été détectée au niveau du phare du Grand Léjon mais jamais sur la zone du parc.

Suivi des chiroptères en phase de construction

Suivi des chiroptères en phase de construction

La méthodologie consiste en l’équipement d’un navire ainsi que du phare du Grand Léjon d’un système acoustique incluant un enregistreur acoustique, un microphone et un panneau solaire pour l’alimentation du système afin d’évaluer et de caractériser l’activité des chiroptères dans la zone du parc et aux abords.  L’objectif est également d’identifier si le chantier est une source d’attraction lumineuse pour les chiroptères et notamment la Pipistrelle de Nathusius.

Suivi de la ressource halieutique

Suivi de la ressource halieutique

L’objectif de ce suivi est d’évaluer les incidences de la construction et du fonctionnement du parc éolien en mer et de son raccordement sur la ressource halieutique (suivis mutualisés avec RTE.
Pour ce faire, la comparaison entre l’état de référence et les suivis environnementaux menés tout au long de la vie du projet, doit permettre de statuer sur les effets du projet sur la ressource halieutique.

Suivi par acoustique passive des mammifères marins

Suivi par acoustique passive des mammifères marins

L’objectif du suivi « par acoustique passive » des mammifères marins est de renseigner l’activité des cétacés dans la zone du parc éolien en mer avant travaux (état de référence), en phase de construction, d’exploitation et de démantèlement. Ces derniers ont été communiqués au CGS d’Avril 2019.
Sept stations acoustiques sont positionnées à différents endroits de la zone d’étude, chacune permettant d’enregistrer les hautes fréquences (marsouins, clics) et basses fréquences (cétacés basse et moyenne fréquences, bruit ambiant). Deux stations sont positionnées dans le parc, et les cinq autres disposées en étoiles autour du parc à 10 et 20 km de distance.
L’enregistrement est effectif 33 % du temps. La maintenance des équipements se fait tous les 3 mois environ et les données obtenues sont traitées de retour à terre.