preloader image of the website

Les mesures d’accompagnement

Modélisation de la turbidité

Objectifs et méthodologie

L’AU-IOTA prescrit que préalablement au démarrage des travaux sur les fondations, le maître d’ouvrage réalise une modélisation de la dispersion des matières en suspension et évalue leurs impacts sur la ressource halieutique.
Le maître d’ouvrage présente pour avis au comité de gestion et de suivi :

Les résultats de la modélisation et des impacts sur la ressource halieutique.

Les conditions et modes opératoires de la réalisation des travaux.

Les conditions de réalisation des mesures de suivi et de surveillance

Les conditions de réalisation des mesures de suivi et de surveillance.

s

Les seuils d'alerte et critique conditionnant la réalisation des travaux

Afin d’évaluer l’influence des travaux de forage pour un rejet des résidus s’effectuant à proximité du fond ou de la surface, un système de modélisation hydrodynamique et sédimentaire tridimensionnelle a été mis en place, calibré et validé par comparaison aux mesures acquises par Ailes Marines dans la zone d’implantation (Actimar, 2019). Il permet alors de représenter la variation des différents paramètres (courant, turbidité, dépôt) sur toute la colonne d’eau et d’estimer l’influence de la position verticale du rejet sur la dispersion en mer des sédiments, nécessaire pour identifier les conditions de moindres impacts vis-à-vis de la préservation de l’environnement.

Dans la continuité des précédentes études réalisées par Actimar sur le même sujet, les hypothèses sur les scénarios de forage ont été considérablement affinées pour davantage de réalisme. En particulier, comme la technique de travaux dépend de la structure verticale de la nature des fonds, celle-ci a été prise en compte à partir des carottages et analyses granulométriques afin de reproduire, de la manière la plus réaliste possible, les volumes de matériaux rejetés en mer et le phasage des opérations au sein du système de modélisation.

L’étude pilotée par Actimar s’est également attachée à évaluer la variabilité naturelle de la turbidité in situ et l’impact des travaux sur la ressource halieutique locale. In fine, ces études ont permis d’aboutir à la proposition de seuils et d’un programme de suivi de la turbidité en phase de travaux. Les seuils, ainsi que la méthodologie de suivi ont fait l’objet d‘un arrêté préfectoral.

 

Planning et Statut

Mesure finalisée

La modélisation a été réalisée et présentée au Comité de Gestion et de Suivi.

preloader image of the website