Sélectionner une page

Blog[Environnement]

Focus sur...Un métier passionnant :

OBSERVATEUR DES MAMMIFÈRES MARINS 🐳

Vous aussi aimez regarder ces créatures marines qui nous surprennent et nous intriguent ?
Mais connaissez-vous le métier d’observateur des mammifères marins ?

⛴️ Leur mission : observer les mammifères marins pour mieux les protéger

Les mammifères marins sont des espèces sensibles, notamment aux bruits générés par les activités humaines en mer. Les observateurs des mammifères marins sont au coeur des opérations travaux en mer. Ils sont les yeux et les oreilles et évaluent la présence et le comportement des mammifères marins.

Ils travaillent de jour comme de nuit avec des moyens adaptés : jumelles pour observer, capteurs acoustiques pour écouter lorsqu’il fait nuit ou que le brouillard, la pluie empêche de voir. Ils sont en lien direct avec les équipes travaux pour alerter en cas de comportement anormal lors des premières minutes de forage.

Être Observateur de mammifères marins, c’est être une sentinelle pour la protection de ces espèces.

🔎 Ailes Marines a fait appel à des observateurs embarqués indépendants

Bien qu’il n’y ait aujourd’hui pas de battage (opérations les plus sensibles pour les mammifères marins) le cadre des travaux, Ailes Marines a fait appel à des observateurs embarqués indépendants, par le biais de  son contractant Van Oord.

Le rôle de ces scientifiques est d’observer et de monitorer les comportements des mammifères marins, avant et pendant les premières minutes de forage.

marinals-observers

Au cœur du chantier, les observateurs sont « des yeux et des oreilles » au profit de l’ensemble des mammifères marins. Ils veillent et s’assurent que ces espèces ne rencontrent pas de difficultés particulières à l’approche de l’Aeolus.

Si un comportement particulier était noté, les travaux de forage seraient suspendus dans l’attente que le mammifère quitte la zone.
Pendant la première phase de forage, entre Mai et Octobre 2021, les observateurs ont été témoins des activités de un phoque et 76 dauphins ayant des comportements normaux (alimentation, respiration en surface ou transit).

Comment devenir observateur des mammifères marins ?

L’une d’elles, donnée au Québec par le ROMM, en collaboration avec l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec. Elle a pour but d’octroyer des connaissances sur l’identification et la biologie des mammifères marins et d’enseigner les notions de base de ce travail. Entre théorie et pratique, cours d’observation visuelle et d’acoustique passive (PAM), cette formation offre une base solide pour exercer ce métier.

Pour plus d’informations : Cliquez ici