Sélectionner une page

Blog[Interview]

Journée internationale
des droits des femmes

Portraits des actrices du projet :
Gwennael Jezequel, Responsable Environnement

Chaque année, le 8 Mars célèbre la Journée Internationale des droits des Femmes.
Ailes Marines a, dans ce contexte, souhaité mettre en lumière les femmes qui opèrent
chaque jour pour l’avancée du projet.
Zoom sur leurs parcours, leurs missions et leurs motivations au quotidien.

Gwennael Jezequel

Quel est votre parcours ?

J’ai débuté mes études avec un DUT Chimie, réalisé à Rennes, puis une licence de chimie en année Erasmus, à Cardiff University au Pays de Galles.

Par la suite, j’ai décidé de faire mon master à Cardiff en Gestion Des Énergies Renouvelables et des Ressources Naturelles. Je suis restée y vivre 5 ans. C’est à ce moment là que j’ai débuté ma carrière professionnelle en travaillant au sein de projets d’énergie renouvelables et de programmes d’efficacité énergétique.

De retour en France, j’ai complété mon parcours par un second master en Responsabilité Sociétale des entreprises à l’IAE Gustave Eiffel à Paris.

Depuis quand travaillez-vous sur le projet ?

Je travaille sur le projet depuis Septembre 2018.

Quel est votre rôle ?

J’occupe le poste de Responsable Environnement. Concrètement, je suis chargée de la mise en place du Système de Management Environnement du projet. Ce système permet un contrôle sur les éventuelles incidences sur l’environnement du projet. Cela passe par le respect de la réglementation environnementale, la prévention des pollutions, la maîtrise des risques et la réduction des consommations et émissions : déchets, matière première et énergies. Il permet également de mettre en application notre politique environnementale et les objectifs environnementaux que nous nous fixons.

Je pilote ainsi l’amélioration continue de la performance environnementale du projet.

Au quotidien, je sensibilise les équipes aux enjeux environnementaux et assure le lien avec les nombreux acteurs internes et externes du projet. C’est un sujet transverse présent à tous les niveaux.

Les questions environnementales sont présentes depuis le tout début, dès la phase de développement et notamment :

  • Lors de la sélection des sous-traitants (effectuée grâce à des audits menés en amont et sur le terrain)
  • Lors de la phase de construction et lors de la phase d’opération et maintenance

Je suis également en charge plus largement des aspects durabilité sur le projet en adéquation avec les objectifs du Groupe.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre mission ?

J’apprécie particulièrement d’aller à la rencontre de nos sous-traitants et de leur expliquer nos enjeux, nos engagements et nos standards environnementaux. C’est également très valorisant de les accompagner dans la création de procédures en lien avec leur activité spécifique. Les problématiques sont très variées. Par exemple, en fonction des éléments du parc, les aspects environnementaux des sites de construction de nos sous-traitants ne seront pas du tout les mêmes que lors de la construction en mer.

Je rencontre beaucoup de personnes, au sein des équipes, qui ont une vraie conscience des enjeux. À la fin de ma journée, j’ai la sensation, à mon échelle, d’avoir fait avancer les choses.

J’aime aussi l’idée que « tout soit à créer », l’éolien en mer en France étant quelque chose de nouveau. C’est un sujet très actuel qui évolue rapidement. La gestion environnementale en mer fait toute la particularité du métier. Mon travail a du sens et ça représente beaucoup à mes yeux.

Si vous deviez décrire votre mission en 3 mots ?

Il y a une partie préparation mais aussi une partie très opérationnelle, avec beaucoup de terrain et de rencontre de nos fournisseurs.

En 3 mots : Agile, Impactant, Responsable.

Pourquoi vous-êtes vous lancée dans le secteur
des Énergies Marines Renouvelables ?

C’est un choix qui s’est présenté dès le début de mon parcours d’études.

J’ai grandi en Bretagne, sur la côte de granit rose, où l’environnement et la nature font partie de notre quotidien. J’ai ainsi toujours eu cette conscience de préservation. J’ai très vite compris qu’on pouvait utiliser les ressources naturelles et inépuisables – comme celles du vent marin – de la région afin de répondre aux enjeux énergétiques locaux.

Dès que j’en ai eu l’opportunité, je me suis lancée dans ce secteur d’activité, que je voyais comme nécessaire, évident et porteur. Aujourd’hui, je suis heureuse de pouvoir associer ma vie professionnelle avec mes convictions personnelles.

U

Droits des femmes : la lutte contre les inégalités

Véritable enjeu de société, la lutte contre les inégalités poursuit continuellement son combat.

Depuis plus de 40 ans, les Nations Unies placent d’ailleurs cette cause au cœur de leurs objectifs de développement durableen évoquant que « L’égalité des sexes n’est pas seulement un droit fondamental à la personne, elle est aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable ».

Afin de prendre conscience des chiffres clés tournant autour de cette thématique, un bilan est dressé chaque année afin de suivre les progrès liés à cette lutte, ainsi que les défis qui subsistent, à échelle mondiale.

Pour rappel

Parmi les avancées notables de ces dernières décennies, on relate :

  • Davantage de filles scolarisées
  • Moins de filles contraintes de se marier précocement
  • Davantage de femmes occupant des postes de direction ou une place au parlement
  • Les lois et réformes destinées à faire progresser l’égalité des sexes

En dépit de ces avancées, de nombreux défis subsistent encore :

  • Les lois et normes sociales discriminatoires persistantes
  • La sous-représentation des femmes à tous les niveaux du pouvoir politique
  • Le taux de femmes ayant subi des violences physiques ou sexuelles

Ensemble, continuons de lutter contre les inégalités.