Sélectionner une page
Reprise des travaux de construction du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

Reprise des travaux de construction du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

Ailes Marines annonce ce jour la reprise des travaux de construction du parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Le navire Aeolus de la société Van Oord en charge de l’installation des pieux et des fondations des éoliennes travaillera sur zone sans interruption en 2022 et 2023. Le parc sera livré fin 2023.

Reprise des travaux de construction du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

Fin de la première phase des travaux en mer du parc éolien de Saint-Brieuc

Ailes Marines annonce aujourd’hui la fin de la première phase des travaux de construction pour l’année 2021. Les opérations sont totalement achevées, le navire AEOLUS est prêt à quitter la zone. Il est en attente d’une fenêtre météo favorable pour son retour en flottaison, afin de rejoindre son port d’attache. Les travaux de construction en mer du parc reprendront le 1er mars 2022 au plus tard.

Reprise des travaux de construction du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

Le navire AEOLUS reprend ses travaux de forage

Ailes Marines annonce, avec accord de la Préfecture maritime, la reprise des travaux de forage par le navire AEOLUS ce jour. Une absence de pollution confirmée par le dispositif aérien et maritime de surveillance mis en place. Ailes Marines a procédé à plusieurs survols de la zone par hélicoptère et à des patrouilles nautiques. Ces opérations de contrôle ont été conduites en tenant compte de la modélisation fournie par le Centre de Documentation de Recherche et d’Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux (CEDRE).

Reprise des travaux de construction du parc éolien en mer de Saint-Brieuc

Traitement d’un incident de foreuse sur le navire AEOLUS

Un incident a été signalé ce matin par le Commandant de bord du navire AEOLUS auprès du CROSS Corsen (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) et de la coordination maritime d’Ailes Marines (MCC).
A l’occasion de la série de forages sur la position SB57, un incident technique a été constaté sur l’une des trois foreuses du navire. Dès connaissance de l’incident, la société Van Oord a stoppé toutes les activités de forage en cours sur l’AEOLUS et a décidé de remonter la foreuse concernée. Lors de la remontée de l’outil, il a été observé un épanchement de fluide hydraulique de type « PANOLIN HLP SYNTH 46 » sur le pont du navire AEOLUS et dans le milieu marin.