Sélectionner une page
Réduction de la photoattraction en construction

Réduction de la photoattraction en construction

L’étude d’impact a mis en évidence que certaines espèces d’oiseaux en vol étaient plus sensibles à la lumière que d’autres. À défaut de mesures de mitigation, les effets potentiels de l’attraction lumineuse ont été qualifiés de moyens pour les pétrels et les puffins et de faibles à négligeables pour les autres espèces d’oiseaux. Bien que des informations limitées soient disponibles quant à leur comportement (migratoire).
Cette mesure a pour objectif de réduire les incidences liées aux lumières des navires en phase travaux.

Réduction du dérangement du puffin des Baléares en période de présence internuptiale

Réduction du dérangement du puffin des Baléares en période de présence internuptiale

L’objectif de la mesure est d’informer le personnel de chantier pour permettre l’évitement des radeaux de puffins par les navires de transfert de personnels (CTV) durant les travaux en mer et de sensibiliser le public.
Cette mesure visait les départs de Saint-Quay-Portrieux (port initial de la phase de chantier), car l’étude d’impact avait mis en évidence que des radeaux de puffins étaient présents entre ce port et la zone de chantier en mer. Cependant, la localisation du port a évolué et ce dernier sera localisé à Lézardrieux. Les radeaux de puffins ne se trouvent plus sur les routes de navigation et le risque d’en rencontrer est désormais négligeable réduisant de fait l’incidence identifiée dans l’étude d’impact. La mesure a donc été adaptée pour répondre aux nouveaux besoins.