Communiqué de presse

Ailes Marines apporte des précisions sur l’incident du 14 Juin 2021

Lézardrieux / Saint-Brieuc / Paris – Le 16 juin 2021 –

Le navire jack up AEOLUS opéré par la société Van Oord, en charge de la réalisation des forages et de l’installation des pieux des fondations du parc éolien en mer, a quitté aujourd’hui la baie de Saint-Brieuc pour son port d’attache aux Pays-Bas (Vlissingen), une décision actée par les autorités. En parallèle, Ailes Marines confirme la poursuite des activités de pré-tranchage actuellement en cours sur le site, réalisées par la société Prysmian avec le navire AETHRA.

16

Juin

21

Ailes Marines apporte des précisions sur l’incident

Le lundi 14 juin 2021, à 6h30, un incident a été signalé par le Commandant de bord du navire AEOLUS auprès du CROSS Corsen (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) et de la coordination maritime d’Ailes Marines (MCC).
Cet incident a eu lieu à l’occasion de la deuxième série de forages, depuis le début des travaux le 3 mai 2021. Le système électronique de sécurité du gabarit servant de guide pour les forages a détecté une fuite soudaine d’une centaine de litres de fluide hydraulique.
Immédiatement, les équipes à bord ont fait du traitement du problème leur priorité. Toutes les activités de forage et d’installation en cours ont été stoppées. Un ROV, véhicule sous-marin filoguidé, a été déployé pour confirmer la fuite et en localiser la source.
Une fois l’emplacement de la fuite identifié, l’inspection a confirmé qu’il n’était pas possible de la réparer sans remonter le gabarit de forage à bord de l’AEOLUS. Il a donc été immédiatement décidé d’initier sa récupération, alors que les opérations de forage des trois pieux étaient déjà très avancées.
Cette phase de récupération du gabarit, extrêmement sensible, qui a nécessité 24h, a été effectuée sous la surveillance des deux navires de support, TSM Kermor et REM trader. Leur rôle visait à identifier toute contamination potentielle lors de cette phase de relevage et éviter ainsi un incident plus important.
L’enquête menée par la police judiciaire et la gendarmerie maritime sur l’incident est toujours en cours. À ce stade, Ailes Marines confirme que la source de la fuite ne provient pas d’un dommage structurel du gabarit, mais d’une connexion hydraulique s’étant desserrée au cours des travaux.
L’incident a entraîné, dans le milieu marin, le rejet du fluide hydraulique de type « PANOLIN HLP SYNTH ». 48h après l’incident, le contractant Van Oord estime le volume perdu à 170 litres.

Les fluides hydrauliques utilisés par Van Oord

Pour ses opérations de forage, Van Oord utilise des équipements hydrauliques. Ces outils fonctionnent avec un fluide hydraulique spécialement conçu et développé pour des travaux en mer. Le PANOLIN est classé dans la catégorie « des fluides facilement biodégradables » selon les critères internationaux de l’OCDE 301B, avec un faible impact sur l’environnement.
Le 15 Juin 2021, après plusieurs survols effectués par les douanes, la préfecture maritime a confirmé dans son communiqué de presse : « l ́évolution de la situation favorable […] puisque l’irisation de surface, bien visible hier sur plusieurs kilomètres, a désormais totalement disparu ».

Une collaboration étroite avec les autorités

Des auditions et des prélèvements ont été réalisés par les officiers de la police judiciaire et de la gendarmerie maritime le 15 juin 2021, à bord du navire AEOLUS. Ces prélèvements remis au Centre de Documentation de Recherche et d’Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux (CEDRE) permettront de caractériser la pollution de façon plus précise.
Le représentant de la société Ailes Marines a rencontré le 15 Juin 2021 la Ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompili, afin d’expliquer en toute transparence l’incident et les moyens mis en œuvre par Ailes Marines pour sa résolution.
Ailes Marines réitère son engagement à travailler avec les autorités et l’ensemble des parties prenantes pendant la phase de construction du parc éolien et son exploitation.

Retour de l ́AEOLUS à son port d ́attache et continuité des activités de pré- tranchage

Le navire AEOLUS a quitté aujourd’hui la baie de Saint-Brieuc pour son port d’attache aux Pays-Bas (Vlissingen). Par conséquent, Ailes Marines et Van Oord ont décidé d’arrêter temporairement les travaux de forage pour se concentrer sur l’analyse et l’amélioration des outils, afin de garantir une reprise des travaux de forage de façon optimale.
Pour rappel, en décembre 2020, Ailes Marines a décidé d’utiliser la seule technique du forage pour installer les pieux des fondations, afin de réduire les impacts, notamment les émissions sonores. Ce choix exigeant a nécessité des investissements et des développements innovants dans le domaine de l’ingénierie et des équipements sous-marins.
Parallèlement, les opérations de pré-tranchage des câbles inter-éoliennes se poursuivent avec le navire multifonctionnel AETHRA. En décembre 2020, Ailes Marines a décidé d’ensouiller à 100% l’ensemble des câbles inter-éoliennes. L’ensouillage complet des câbles représente une avancée majeure pour la sécurité de la navigation et pour le maintien des activités de pêche au sein du parc de Saint-Brieuc.

Opération de relevage des gabarits de forage - Crédit photo Ailes Marines
logo-ailes-marines-baseline-bleu

À Propos d'Ailes Marines

Lauréate d’un appel à projet national avec le projet de parc éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc, AILES MARINES est en charge du développement, de la construction, de l’installation et de l’exploitation du parc éolien en mer. Il s’agit d’une société par action simplifiée (SAS), détenue à 100% par IBERDROLA.
Les chiffres-clés du projet éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc :

  • 75 km2 de superficie
  • 62 éoliennes Siemens Gamesa SG 8.0-167 DD de 8 MW
  • 496 MW de puissance installée
  • 1 820 GWh/an de production, soit la consommation annuelle en électricité de 835 000 habitants (chauffage compris)

Tous les communiqués de Presse

Mai 28 2024

Iberdrola met en service le deuxième parc éolien en mer français et le premier en Bretagne

Iberdrola, à travers sa filiale Ailes Marines, annonce aujourd’hui la mise en service complète du deuxième parc éolien en mer français et le premier en Bretagne. À ce...
Avr 25 2024

Programme IBReizh : Ailes Marines filiale d’Iberdrola annonce 3 projets innovants sélectionnés

En octobre 2023, dans le cadre du programme IBReizh, Ailes Marines, filiale d’Iberdrola a lancé en partenariat avec le Pôle Mer Bretagne Atlantique un Appel à...
Déc 18 2023

La totalité des éoliennes du parc éolien en mer de Saint-Brieuc est installée

La phase d’installation des éoliennes du parc de Saint-Brieuc est terminée. Le navire auto-élévateur (« jack up ») Brave Tern de la société norvégienne Fred Olsen...
Juil 06 2023

Le deuxième parc éolien en mer français produit ses premiers mégawattheures verts en Bretagne

Ailes Marines, entreprise détenue à 100% par le groupe Iberdrola, annonce aujourd’hui la production des premiers mégawattheures du parc éolien en mer de Saint-Brieuc....
Mai 12 2023

Ailes Marines, filiale d’Iberdrola, a installé la première éolienne en mer de Bretagne.

L’installation de la première des 62 éoliennes qui équiperont le parc de Saint-Brieuc a été réalisée le 9 mai par le contractant d’Ailes Marines, la société Siemens...
Mar 27 2023

Reprise des travaux de forage et d’installation du parc éolien en baie de Saint-Brieuc.

Ailes Marines annonce aujourd’hui la reprise des travaux de forage et d’installation du parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Ces opérations vont mobiliser pendant...
Mar 03 2023

Des études environnementales pionnières, reconnues par la communauté scientifique internationale

PLos One et Limnology & Oceanography Methods, deux publications scientifiques internationales, ont validé les protocoles de mesure des effets du bruit sur les...
Mar 02 2023

Ailes Marines, filiale d’Iberdrola, inaugure la base technique temporaire du parc éolien en mer de Saint-Brieuc sur le port de Saint-Malo

La base technique temporaire du parc éolien en mer de Saint-Brieuc a été inaugurée le vendredi 24 février 2023 par Daniel Cueff, Vice-Président de la Région...
Déc 20 2022

Signature d’un partenariat pour l’étude de la faisabilité d’une ferme aquacole durable et intégrée au sein du parc éolien en mer de Saint-Brieuc.

Ailes Marines, entreprise détenue à 100 % par le groupe Iberdrola, et le Comité Régional de la Conchyliculture Bretagne Nord (CRCBN) ont signé aujourd’hui une...
Juil 08 2022

La sous-station électrique du parc éolien en mer de Saint-Brieuc a été installée avec succès

La société Saipem a installé la première sous-station électrique en mer de Bretagne. C’est la seconde sous-station installée sur un parc éolien en mer en...