preloader image of the website

Les mesures mises en place 

Les mesures de suivi

dapuhin-risso

Suivi par acoustique passive des mammifères marins

L’objectif du suivi « par acoustique passive » des mammifères marins est de renseigner l’activité des cétacés dans la zone du parc éolien en mer avant travaux (état de référence), en phase de construction, d’exploitation et de démantèlement. Ces derniers ont été communiqués au CGS d’Avril 2019. Sept stations acoustiques sont positionnées à différents endroits de la zone d’étude, chacune permettant d’enregistrer les hautes fréquences (marsouins, clics) et basses fréquences (cétacés basse et moyenne fréquences, bruit ambiant). Deux stations sont positionnées dans le parc, et les cinq...
ailes-marines-goelands-adultes-argentes

Suivi des colonies nicheuses

L’objectif de la mesure est d’améliorer la connaissance sur les colonies nicheuses de la baie de Saint-Brieuc. Ce suivi n’a pas pour objectif de se substituer aux actions déjà menées sur le territoire, mais de les compléter afin d’affiner les connaissances sur les colonies nicheuses locales. Le protocole scientifique fixant les modalités techniques des actions de terrain a été établi conjointement entre Ailes Marines et les acteurs locaux (Bretagne vivante, le GEOCA, le Syndicat Mixte Grand Site Cap d’Erquy Cap Fréhel, et VivArmor). Le coordonnateur de la mise en œuvre des suivis est...
ailes-marines-goeland-juvenile-argente-en-vol

Suivi visuel des mammifères marins et des oiseaux

Le suivi « visuel » des mammifères marins et des oiseaux a pour objectif principal de déterminer l’incidence des travaux et du fonctionnement du parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc sur ces groupes. Ces suivis permettront également d’améliorer la connaissance locale. C’est derniers ont été communiqués au CGS d’Avril 2019. Les observations par bateau sont réalisées par deux observateurs simultanément, chacun couvrant un côté d’un bateau et se concentrant sur une bande de 300 m.
carte-ile-tome

Suivi benthos / eau / sédiment

Les opérations s’inscrivent dans un projet global de restauration écologique de l’île au profil des colonies d’oiseaux marins nicheurs. En effet, le Vison d’Amérique, espèce invasive, s’est propagée sur l’îlot Tomé, prédatant les œufs des colonies nicheuses et empêchant toute nidification. Ceci est dramatique pour l’îlot et pourrait à terme menacer les colonies des Sept îles si cette espèce parvenait jusque-là.
carte-cap-frehel

Suivi télémétrique des Alcidés

La mesure concerne les Pingouins Torda et les Guillemots de Troil nicheurs de la colonie du Cap Fréhel. Il s’agit de préciser l’écologie de ces deux espèces et d’en apprendre davantage sur le comportement de ces oiseaux en lien avec la construction et l’exploitation du parc. L’objectif est d’équiper 10 à 15 individus de Pingouins et Guillemots par an, pendant 3 ans, avec des appareils électroniques miniaturisées pendant la période de reproduction.
suivi-fous-de-bassan

Suivi télémétrique des Fous de Bassan

L’objectif de la mesure est d’améliorer la connaissance sur l’écologie du Fou de Bassan en baie de Saint-Brieuc. Ce suivi n’a pas pour objectif de se substituer aux actions déjà menées sur le territoire, mais de les compléter afin d’affiner les connaissances sur les colonies locales. Les travaux de terrain auront lieu aux Sept-Iles, mais les données collectées permettront un suivi détaillé de leurs mouvements et de leurs activités de pêche dans toute la Manche.
suivi-radar-maritime

Suivi de l’Avifaune par radar maritime

Le suivi de l’avifaune par radar maritime sera réalisé à l’aide d’un dispositif de radars/caméras automatisés, installés dans le parc. Les données verticales apportent des informations sur la hauteur de vol alors que les données horizontales apportent des informations sur les trajectoires latérales /directions. Ces deux informations sont importantes pour voir si les oiseaux modifient leur hauteur de vol, évitent latéralement les éoliennes, rentrent directement dans le parc, et en ressortent.
carte-radar-terrestre

Suivi de l’Avifaune par radar terrestre

Le radar offshore ne pouvant être fonctionnel qu’à la mise en tension des éoliennes, un suivi par radar terrestre est mis en place avant et pendant construction. Un suivi spécifique sera mis en œuvre pour évaluer les micro/macro évitements ainsi que les flux migratoires au sein du parc en phase de fonctionnement (cf. fiche de suivi de l’avifaune par radar maritime) Les objectifs principaux de ce suivi de l’avifaune par radar terrestre sont d’évaluer les modifications potentielles de comportement des oiseaux marins du fait de la présence du parc et de mesurer le flux...
ailes-marines-poussins-d-alcides

Suivi de la dispersion des poussins d’Alcidés

L’objectif de la mesure est d’améliorer la connaissance sur le phénomène de dispersion des adultes et de leurs poussins en mer et de vérifier si cette dispersion est effectuée en direction du parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc. Le protocole scientifique fixant les modalités techniques des actions de terrain a été établi conjointement entre Ailes Marines et les acteurs locaux (Bretagne vivante et le Syndicat Mixte Grand Site Cap d’Erquy Cap Fréhel).

Les mesures de réduction

2020.09-preparation de la foreuse

Réduction de la photoattraction en construction

L’étude d’impact a mis en évidence que certaines espèces d’oiseaux en vol étaient plus sensibles à la lumière que d’autres. À défaut de mesures de mitigation, les effets potentiels de l’attraction lumineuse ont été qualifiés de moyens pour les pétrels et les puffins et de faibles à négligeables pour les autres espèces d’oiseaux. Bien que des informations limitées soient disponibles quant à leur comportement (migratoire). Cette mesure a pour objectif de réduire les incidences liées aux lumières des navires en phase travaux.
puffin-baleares

Réduction du dérangement du puffin des Baléares en période de présence internuptiale

L’objectif de la mesure est d’informer le personnel de chantier pour permettre l’évitement des radeaux de puffins par les navires de transfert de personnels (CTV) durant les travaux en mer et de sensibiliser le public. Cette mesure visait les départs de Saint-Quay-Portrieux (port initial de la phase de chantier), car l’étude d’impact avait mis en évidence que des radeaux de puffins étaient présents entre ce port et la zone de chantier en mer. Cependant, la localisation du port a évolué et ce dernier sera localisé à Lézardrieux. Les radeaux de puffins ne se trouvent plus sur les routes de...

Les mesures de compensation

Vison d'Amérique

Eradication du Vison d’Amérique sur les îles du Trégor – côte de granit rose

Les opérations s’inscrivent dans un projet global de restauration écologique de l’île au profil des colonies d’oiseaux marins nicheurs. En effet, le Vison d’Amérique, espèce invasive, s’est propagée sur l’îlot Tomé, prédatant les œufs des colonies nicheuses et empêchant toute nidification. Ceci est dramatique pour l’îlot et pourrait à terme menacer les colonies des Sept îles si cette espèce parvenait jusque-là.

Lutte contre la prédation des oiseaux marins par les corneilles noires

Cette mesure mise en œuvre depuis 2012 vise à limiter la prédation exercée sur les pontes d’oiseaux marins par des corneilles tendant à se spécialiser sur le Guillemot de Troïl et la Mouette tridactyle. Le Syndicat Mixte Grand Site Cap d’Erquy Cap Fréhel, opérateur expérimenté de cette pratique, met en œuvre cette mesure de compensation pour le compte d’Ailes Marines depuis 2019. Cette mesure a permis une augmentation du nombre de couples nicheurs. Toutes les espèces à fort enjeux ont atteint un record historique d’effectif pour le Cap Fréhel sur la période...

Amélioration de la quiétude des mammifères marins

L’objectif de cette mesure est de renforcer la quiétude des mammifères marins dans le golfe Normand Breton en phase de construction du parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc. Plusieurs réunions ont été organisées avec les services de l’Etat , et des experts des Mammifères marins, dans le courant de l’année 2019 et début 2020.

Les mesures d’accompagnement

Définition et mise en place d’une offre touristique en lien avec les acteurs du territoire

La mesure concerne les engagements pris par Ailes Marines lors de la réponse à l’appel d’offres n°2011/S 126-208873 organisé par l’Etat français de développer un projet éolien au large de Saint-Brieuc et ceux des autorisations administratives pour le projet éolien en mer, obtenues en décembre 2017. Le tourisme étant le deuxième secteur d’activité économique du département des Côtes-d’Armor, la question de l’insertion du parc éolien en mer dans l’offre touristique du département a été soulevée. Ailes Marines s’est engagée à favoriser l’attractivité du département et l’intégration du projet...
ailes-marines-chant-d-eolienne

Expérimentation d’un système d’évitement des collisions pour l’avifaune

Cette mesure d’accompagnement concerne l’expérimentation d’un système d’évitement des collisions d’oiseaux avec les pales des éoliennes en fonctionnement. Le système est composé d’un réseau de caméras, qui détectent les trajectoires de différentes catégories d’oiseaux, relié à un système d’effarouchement sonore, qui est activé une fois qu’un oiseau entre dans un périmètre à risque autour du rotor de l’éolienne. Différents systèmes sont disponibles sur le marché et opérationnels depuis quelques années sur des parcs éoliens terrestres. Des versions marinisées adaptées aux conditions de mer...

Modélisation de la turbidité

L’AU-IOTA prescrit que préalablement au démarrage des travaux sur les fondations, le maître d’ouvrage réalise une modélisation de la dispersion des matières en suspension et évalue leurs impacts sur la ressource halieutique. Le maître d’ouvrage présente pour avis au comité de gestion et de suivi :
ailes-marines-oeufs-de-seche

Étude d’impact du bruit sur la ressource halieutique

Cette mesure d’accompagnement se focalise sur l’évaluation de l’impact du bruit sur diverses espèces emblématiques de la ressource halieutique d’intérêt en baie de Saint-Brieuc que sont : la coquille Saint-Jacques, la praire, et la seiche. En effet, les connaissances portant sur l’impact des sons sur les invertébrés et les crustacés et ce, à différents stades de leur développement est encore très lacunaire. Cette étude en milieu contrôlé (laboratoire) mais également naturel pour le cas de la Coquille Saint-Jacques, vise à mieux appréhender les effets du bruit sur ces organismes (comme le...
ailes-marines-dauphin-et-vague

Suivi des mammifères marins par photo-identification

L’objectif est de contribuer à la connaissance des mammifères marins dans le GNB en alimentant le catalogue en cours de constitution par le GECC. Cette mesure comporte donc des sorties financées par Ailes Marines. Deux espèces sont ciblées par cette mesure : le grand dauphin et le dauphin de Risso.
symorg-logo-contact

Relations presse & Communication

Jean Christophe Labastugue
Dirigeant

Espace Jeunesse

Actualités

FAQ

preloader image of the website